Les sites de rencontres : qu’est-ce que les experts en disent ?

Les sites de rencontres : qu’est-ce que les experts en disent ?

14 mars 2019 0 Par Michel

L’impossibilité de gérer plus de sept interlocuteurs sur un site de rencontre est un souci restant au cœur des débats. En effet, d’après une étude, un seul membre ne pourrait pas discuter avec plus de 7 utilisateurs durant une semaine. Cela prouve que l’art de manier le langage des romans à l’eau de rose demeure une affaire qui n’est pas évidente en permanence. 

Ne manquez pas, qui sont souvent derrières les membres

Pour plus de 150.000 cas étudiés, il s’est avéré que nous soyons limités à une douzaine de partenaires virtuels. Ce n’est pas facile à réaliser, mais dans la majorité des cas hormis des proxénètes déguisés et des agents du marché noir, les internautes gravitent généralement entre 12 potentiels partenaires. Ce chiffre paraît bien dérisoire comparé au nombre d’heures passées sur les sites et les applications de rencontres.

Les statistiques en parlent davantage

Toujours d’après cette étude, il a été révélé que 25% des utilisateurs les plus attirants à première vue ont 16% de chance en moins d’initier une causerie, et 33% de chance de trouver un message dans leur boîte de réception. Comparativement, avec des sujets à l’apparence, moins tape à l’œil et séduisants, ceux-ci présentent moins d’intérêt et moins de convictions. Et voilà ! Nos limites en nombre de prétendants seraient de 7 tout au plus par semaine.

Ceux qui sont derrière l’écran…

La plupart des femmes qui ont fait l’expérience de ces sites et applications de rencontres ont établi les mêmes remarques. Les hommes qui les abordent ont généralement des réactions à la limite masochiste. À peine deux mots échangés, ils posent des questions très intimes ou font même déjà des avances sexuelles. Lorsque celles-ci sont soldées par un refus ou un rappel à plus de sérieux, le caractère d’hommes des cavernes remonte à la surface. Les femmes sont d’abord à la recherche d’une relation sérieuse pouvant aboutir au sexe, mais les hommes recherchent l’inverse généralement.

Ne précipitez pas lors de la première discussion

Il est plus facile de voir la bosse qui est sur le dos du voisin. En général, les gens sont plus concentrés sur ce qu’ils attendent par rapport à ce qu’ils ont à offrir. On passe le temps à scruter les habitudes et les préférences de nos potentiels aspirants, au lieu de trouver ceux qui correspondent le mieux à nos propres aspirations. L’autre est toujours fautif quand ça ne marche pas et pourtant nous sommes parfois le problème. Tâchez donc de trouver les mots qui retiennent l’attention sans vous faire passer pour quelqu’un en détresse ou en total désarroi. 

Restez ouvert et positif

Les résultats de cette étude des experts de l’université d’Oxford ont indiqué que, la majorité des utilisateurs déterminent leur choix en fonction de la rationalité des profils. Selon qu’ils paraissent naturels et se fondent facilement dans la masse, ces profils pas très attirants ni très éclatants au niveau de la séduction, ont bien plus de chances de trouver preneur. Restez donc naturel et soyez vous-même. Ne vous acharnez pas sur les filtres et autres retouches sur vos photos de profil. Enregistrez vos réelles informations et gardez à l’esprit d’être choisi pour ce que vous êtes réellement, et non pour ce que vous paraissez être.